• Le mec de la tombe d'...

    Le mec de la tombe d'à côté

    de Katarina Mazetti

    Présentation de l'éditeur

     

    Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace autant que le tape-à-l'œil de la stèle qu'il fleurit assidûment. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s'en sort comme il peut, avec son bon sens paysan et une sacrée dose d'autodérision. Chaque fois qu'il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis... C'est le début d'une passion dévorante. C'est avec un romantisme ébouriffant et un humour décapant que ce roman d'amour tendre et débridé pose la très sérieuse question du choc des cultures.
     

     

    Biographie de l'auteur

    Née en 1944, Katarina Mazetti est journaliste à la radio suédoise. Auteur de livres pour la jeunesse et de romans pour adultes, elle a rencontré un succès phénoménal avec Le Mec de la tombe d'à côté, traduit en de nombreuses langues. Son œuvre est publiée en France par les éditions Gaia.

    --> Un roman frais, non dénué d'humour, éclairé des différences culturelles, de ce qui nous fait autre. Un livre que je recommande.

    Citations:

    - J'en étais sûr. Elle a tout l'air de quelqu'un qui lit sans arrêt de son plein gré. De gros livres, avec des petits caractères et sans images.

    - Réparer des bulles de savon éclatées et faire sourire des poupées de chiffon ça peut prendre du temps.

    - Nos opinions s'accordaient comme deux aiguilles qui tricotent le même pull, et nous contemplions avec ravissement le motif qui apparaissait.

    - Il nous est arrivé de louer une cassette vidéo. C'est à dire, on ne loue pas un film, on ne réussit jamais à se mettre d'accord sur le choix. On en loue toujours deux. Ensuite elle va chercher son fourre tout fleuri pendant mon film, et moi je m'endors pendant le sien. On va aussi bien ensemble que la merde et les pantalons verts, comme disait mon grand-père. Et je ne veux pas que ça s'arrête. A chaque jour suffit sa peine, je n'aurai qu'à apprendre à faire avec.

    - Jamais un point de croix ne franchira ma porte, et il est probable qu'un Käthe Kollwitz ne franchira la sienne..(paroles de Désirée)
    Je devrais peut-être lui faire cadeau de quelques broderies de maman (paroles de Benny)
    Elle ne sait même pas préparer des boulettes de viande, ai-je dit.Elle sait seulement lire des livres et parler des théories d'un certain Lacong.( paroles de Benny)

    -Et je me suis attaquée à la mission d'être une Epouse Epanouie. Au bout de six mois nous avions un mariage aussi confortable qu'une paire de pantoufles qui s'est faite à vos pieds. Nous partagions de façon solidaire les dépenses et les tâches ménagères, nous donnions des diners pour nos collègues avec du demestica bien frais et de la veritable feta bulgare, nous décapions des meubles chinés chez les brocanteurs et chacun découpait des articles de journaux qui pouvaient interesser l'autre.Notre vie dans le lit double était un peu problèmatique et nous étions d'accord pour mettre cela sur le compte de mon enfance pauvre du point de vue sensuel. Orjan se donnait beaucoup de peine avec des préludes qui ne duraient jamais moins d'une demi-heure et moi , je restais sèche comme du papier de verre numéro 5, c'est dire si nous grincions.

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 28 Mars 2012 à 09:58

    En relisant les citations, je redécouvre certains passages

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mardi 4 Février 2014 à 22:55

    J'ai pris beaucoup de plaisir en lisant ce livre.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :