• Rose

    Rose

      Rose 

    Rose

    Denis Lapière

    Emilie Alibert

    Valérie Vernay

    Un jour, le père de Rose Klein est abattu dans de mystérieuses circonstances et son corps, retrouvé sur la plage, comme pour une lugubre mise en scène. Livrée à elle-même, la jeune femme s'improvise détective et se lance en quête de réponses, sans se douter qu'elle va se heurter à des énigmes qui dépassent le simple domaine du naturel... Et si la vérité était liée à ce don étrange qu'elle a de se dédoubler et qu'elle ne s'explique pas, à cette "maladie" qui l'accompagne depuis sa naissance ?

    --> Coup de coeur pour le premier tome de cette série jeunesse. Pour les dessins et les couleurs, pour les textes juste suffisants. Pour un scénario astucieusement mis en images. Les auteurs mettent en scène le dédoublement de la personnalité, dont on ne sait pas s'il relève de quelque croyance occulte ou de psychiatrie, sous couvert d'enquête policière. Rose est une héroïne attachante et intrigante. Un démarrage fort prometteur...

    Son père abattu dans de mystérieuses circonstances. Des fantômes qui hantent l'immeuble paternel. Et une faculté à se dédoubler qu'elle croit être une maladie. Rose, détective malgré elle, va devoir enquêter sur des morts suspectes reliées à un tableau célèbre mais aussi une terrible malédiction vieille de 500 ans.
    Et si la clé de ces énigmes se trouvait dans le secret de sa naissance ?

    --> Fidèle au premier tome pour la mise en scène, l'histoire s'essouffle un peu. Pas réellement de nouveauté dans le scénario. Les dessins restent beaux, mais sans surprise.

    L'enquête de Rose Klein sur l'assassinat de son père arrive à sa fin. Les morceaux du puzzle se rassemblent pour désigner le coupable et le mobile... Pourtant, il reste de nombreuses interrogations au sujet des trois fantômes – Bob, Achille et Wanda –, des tableaux exposés au musée et des raisons de ce don étrange que Rose avait finalement apprivoisé. Est-elle vraiment qui elle croit être ?

    Troisième et dernier tome d'une trilogie sombre et élégante, ce récit conclut en beauté un triptyque fantastique écrit par Émilie Alibert et Denis Lapière, et dessiné par Valérie Vernay.

    --> Déception pour ce troisième tome qui clôt une série au début fort prometteur. Deux tomes voire un long aurait suffit. Les dialogues peu denses qui faisaient l'atout du premier tome rendent l'ensemble lent. C'est dommage.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :