• Un monde si tranquille

    Un monde si tranquille   Un monde si tranquille   Un monde si tranquille

    Etienne Davodeau

    Albert Colin, individu effacé que sa femme méprise, milite sans vraiment savoir pourquoi pour un parti d'extrême droite dont il admire les dirigeants. Ayant assisté au meurtre d'un des leaders de ce parti, il suit les tueurs et parvient à les maîtriser : une occasion pour Albert d'avoir peut-être son heure de gloire Mais parfois il vaudrait mieux ne pas s'aventurer dans les coulisses du pouvoir.

    --> Une série un peu inégale à mon goût, dans ce premier tome (mon préféré) la chute n'est pas forcément attendue. Le suspens est particulièrement bien porté par le format bande dessinée: un scénario réussi. Davodeau nous interroge sur le modèle politique et économique d'un parc de loisirs bien connu. On retrouve son engagement!

    TOME 2

    Surnommée « Grande Gueule » par ses collègues techniciennes de surface aux Transports Doublet, Nina risque de perdre sa place. Chauffeur dans la même entreprise, Castor est poussé vers la porte par ses collègues. Mais ni Castor ni Nina ne peuvent envisager de se retrouver à la rue... C'est Samuel Faure, directeur des ressources humaines, qui va s'occuper de leurs cas à ses risques et périls.

    --> Deuxième tome de la série Un monde si tranquille. Regard porté sur Nina qui est enfermée dans un mensonge aux yeux de sa fille et son père (et d'elle même?). On ne sait pas pourquoi elle en est arrivée là. La colère et la rage l'habitent; subissant les railleries de ses collègues, les menaces de son employeur. Portrait original de la précarité par Davodeau.

    TOME 3

    À la sortie de lentraînement, Titou, la star du FCE, est une fois encore sollicité par une vieille femme qui lui réitère sa supplique : venir au repas danniversaire de son mari atteint dune grave maladie et fan inconditionnel du joueur. Surmontant ses réticences, il accepte et passe une agréable soirée jusquà larrivée dun invité surprise qui va faire basculer son destin de façon tragique

    --> On retrouve dans ce troisième tome une chute assez inattendue, bien qu'annoncé dès la première page. Pied de nez au football professionnel en restant dans la fiction, Davodeau se fait une nouvelle fois le porte parole des "petites gens", d'un monde si tranquille. Ces trois tomes rassemblent des histoires bien différentes et qui mettent la rage de l'humain au coeur des scénarios.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :