• Habibi

    Habibi

    de Craig Thomson

    Présentation de l'éditeur

     

    Ancré dans un paysage épique de déserts, harems et bâtiments industriels, Habibi raconte l'histoire de Dodola et Zam, deux enfants liés par le hasard, puis par un amour grandissant. Réfugiés dans l'improbable épave d'un bateau échoué en plein désert, ils essaient de survivre dans un monde violent et corrompu. Seule la sagesse des récits narrés par la jeune femme, issus des Livres sacrés et des traditions orientales, pourra les protéger de l'avidité des hommes. A la fois contemporain et intemporel, Habibi est une histoire d'amour aux résonances multiples, une parabole sensible et lucide sur le monde moderne et la relation à l'autre. Avec Habibi, Craig Thompson signe un travail graphique d'une impressionnante sophistication, marqué du sceau du merveilleux.
     

     

    Biographie de l'auteur

    Craig Thompson est né en 1975 dans le Michigan et a grandi dans la campagne du Wisconsin. Ses trois précédents livres (parus aux éditions Casterman) - Adieu, Chunky Rice (1999), Blankets - manteau de neige (2003) et Un américain en balade (2005) - ont remporté de nombreux prix et ont été publiés dans près de 20 langues. Il vit depuis quinze ans à Portland, dans l'Oregon.

    --> Quelle belle surprise, un livre que j'ai découvert grâce aux lecteurs de babelio, par recoupement, mon avis ne pourrait qu'être terriblement réducteur. C'est un livre magnifique qui ouvre plusieurs voies de réflexion sur l'identité, les religions, la sexualité... 670 pages de dessins magnifiques. De nombreuses métaphores. Un mélange des sociétés traditionnelles et modernes. La quatrième de couverture: "un récit onirique, érudit et sensuel à l'atmosphère oriental digne des Mille et une nuits".


  • Commentaires

    1
    Mardi 19 Juin 2012 à 23:02

    Ce livre me faisait aussi beaucoup envie, surtout que je suis une fan de BD mais j'avoue que la taille du livre m'a un peu refroidie....peut etre plutot pendant les vacances

    2
    Pavi Profil de Pavi
    Mercredi 13 Mars 2013 à 08:32

    Il ne faut pas se fier à l'épaisseur du livre: d'une part on est sur un petit format, par ailleurs quelques iluustrations occupent des pages pleines, enfin, si on rentre dans les pages de C.Thompson, on ne voit pas passer le temps!

    L'as-tu lu finalement?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :