• Gran Torino

     

    Réalisé par Clint Eastwood (2008)
    Avec Clint Eastwood, Christopher Carley, Bee Vang

     

    Vétéran de la guerre de Corée, Walt n'aime pas ses voisins asiatiques. Les événements vont forcer Walt à défendre ses voisins face à un gang local.

    --> Un beau film, un poil violent car il s'agit d'une guerre de gangs. Ou plutôt de la pression qu'exerce un gang sur une famille de sa communauté Hmongs. Clint Eastwood incarne l'Amérique, ancien du Vietnam il porte en lui une culpabilité inavouable. Le film débute sur l'enterrement de son épouse. Ses liens familiaux se réduisent à une filiation assumé mais pleine d'incompréhension. Il est seul dans son deuil. Son quartier est en train de se transformer et il ne voit pas d'un bon oeil ses voisins asiatiques. Et c'est peut dire. Mais la vie le met face à des événements improbable qui l'amèneront à protéger et tenter d'émanciper Thao comme son propre fils. Un film très US. Très Clinteastwoodien.

     


    votre commentaire
  • Le cercle littéraire de Guernesey

     

    Réalisé par Mike Newell (2018)
    Avec Lily James, Jessica Brown-Findlay, Matthew Goode
     
    Londres, 1946. Juliet Ashton, une jeune écrivaine en manque d’inspiration reçoit une lettre d’un mystérieux membre du Club de Littérature de Guernesey créé durant l’occupation. Curieuse d’en savoir plus, Juliet décide de se rendre sur l’île et rencontre alors les excentriques membres du Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates dont Dawsey, le charmant et intriguant fermier à l’origine de la lettre. Leurs confidences, son attachement à l’île et à ses habitants ou encore son affection pour Dawsey changeront à jamais le cours de sa vie.
     
    --> Adaptation du roman éponyme réussie. Quelques années après avoir lu le roman, c'est un bonheur de retrouver Juliet Ashton. Le film lui donne corps. Singulière histoire que celle de Guernesey pendant la période d'occupation!

    votre commentaire
  • Juno

     

    Réalisé par Jason Reitman (2007)
    Avec Ellen Page, Michael Cera, Jennifer Garner

     

    Juno McGuff tombe enceinte à 16 ans avec Bleeker, un ami du lycée. Courageusement, elle cherche alors des parents adoptifs pour s'occuper de son bébé.

    --> Pfff mouai bofff. Je suis un brin déstabilisée par ce film. La grossesse de Juno est quelque chose qui sera vécu de manière complètement naturelle et "sans problème", ce qui est plaisant dans une époque où l'habitude est de dramatiser pour interesser. Mais par ailleurs l'adoption, telle qu'elle est présentée ou les mères porteuses soulève des questions fondamentales qui sont totalement évincées...


    votre commentaire
  • Un hold-up extraordinaire

    Réalisé par Ronald Neame (1966)
    Avec Shirley MacLaine, Michael Caine, Herbert Lom

     

    Un jeune voleur, un sculpteur et une chauffeuse de taxi s'unissent pour dérober une statue très rare à un milliardaire...

    --> Embarquée dans une affaire qu'elle n'a pas montée, Nicole (Shirley MacLaine) se montre dégourdie et ... honnête d'une certaine manière.


    votre commentaire
  • Bonjour

    Réalisé par Yasujirô Ozu (1959)
    Avec Keiji Saada, Yoshiko Kuga, Chishû Ryû
     
    Deux enfants entament la grève de la parole lorsque leurs parents refusent d’acheter une télévision.
     
    --> Des cadrages précis, la société japonaise d'une époque où chacun occupe une place bien déterminée. Le voisinage et la rumeur. L'arrivée de la télévision. Des relations conventionnelles et normées.  Le cinéma de Ozu sert parfaitement tout cela.

    votre commentaire
  • Mission

     

    Réalisé par Roland Joffé (1986)
    Avec Robert De Niro, Jerely Irons, Ray McAnally

     

    Au 18ème siècle, des jésuites espagnols décident de protéger une tribu d'Amérique du sud, au risque de tomber sous le contrôle des esclavagistes.

     


    votre commentaire
  • Black book

     

    Réalisé par Paul Verhoeven (2006)
    Avec Carice van Houten, Sebastian Koch, Thom Hoffman

    La Haye, sous l'occupation allemande. Lorsque sa cachette est détruite par une bombe, la belle chanteuse Rachel Stein tente, avec un groupe de Juifs, de gagner la Hollande méridionale, déjà libérée. Mais une patrouille allemande les intercepte dans le delta du Biesboch. Tous les réfugiés sont abattus ; seule Rachel échappe au massacre. Elle rejoint alors la Résistance et, sous le nom d'Ellis de Vries, parvient à infiltrer le Service de Renseignements allemand et à se lier avec l'officier Müntze. Séduit, celui-ci lui offre un emploi...


    votre commentaire
  • Microbe et Gasoil

    Réalisé par Michel Gondry (2015)

    Avec Théophile Baquet, Ange Dargent, Audrey Tautou

    Deux ados, dits Microbe et Gasoil, n'ont aucune envie de passer les grandes vacances en famille, ils décident alors de partir tous les deux à l'aventure.

    Microbe est un enfant timide, souvent plongé dans ses dessins. Gasoil, garçon inventif et déluré, est parachuté en cours d'année dans sa classe. Immédiatement une alitié profonde se noue entre eux. A l'aide d'un moteur de tondeuse et de quelques planches de bois, ils se mettent à fabriquer leur propre "voiture" et partent à l'aventure sur les routes de France...

    Toujours aussi poétique, jamais aussi l'enfance!si intime, Michel Gondry réalise un film largement inspiré de ses souvenirs de jeunesse. Microbe et Gasoil c'est la nostalgie d'une époque qui ne disparaîtra jamais, celle où l'on rêve de jouer les aventuriers.

    L'avis de Benshi: Avec ce road-movie de jeunes collégiens, Michel Gondry, de manière fantaisiste et non sans humour, nous plonge dans l'imaginaire et l'imagination de deux jeunes adolescents qu'a priori tout oppose. Microbe est issu d'une famille bourgeoise avec une mère « bobo » dépressive, tandis que Gasoil, fils de l'antiquaire de la ville, est d'un niveau social moins élevé. Néanmoins, leur imagination débordante les rapproche. Le train-train quotidien du collège, la moquerie de leurs camarades, un univers familial parfois pesant les poussent à créer quelque chose qui leur est propre : « une cabane-voiture » qu'ils construisent et avec laquelle ils vont partir à l'aventure. La question de la fabrication est au cœur de l'oeuvre du réalisateur, tant dans la mise en scène que dans l'histoire. Le film dresse un joyeux portrait des deux personnages : Microbe, réservé et influençable, et Gasoil, indépendant et marginal. Leur voyage initiatique va renforcer leur amitié et va les aider à prendre pleinement conscience de qui ils sont, ils vont grandir. La force et le charme du film, dans lequel le réalisateur revisite quelques souvenirs de son enfance, résident dans la désuétude de certains éléments qui empêchent de rentrer dans les clichés « des jeunes d'aujourd'hui ». Les deux amis nous montrent bien que l'apparition des nouvelles technologies n'a pas bridé leur créativité. En cela, il n'est pas un teen-movie comme les autres même s'il en a les caractéristiques : problématique du corps adolescent, de l'identité et bien sûr de l'amour. L'énergie et la puissance du film proviennent aussi de la mise en scène simple et légère mais ô combien importante de Gondry. Le point de vue adopté par le réalisateur est celui des deux amis ; nous sommes au cœur de leur imaginaire et des films qu'ils se font. L'humour et la plaisanterie dépassent le sérieux, et c'est la force de ce film à voir !

    --> Des plans, des bruitages, un scénario surprenant, des adolescents attachants, une pépite inattendue... qui ne ressemble à rien sans être inabordable. Par le réalisateur de l'adaptation L'écume des jours.


    votre commentaire
  • Comme des rois

    Réalisé parXabi Molia

     

    Avec Kad Merad, Kacey Mottet Klein, Sylvie Testud

    Joseph ne parvient pas à joindre les deux bouts. Sa petite entreprise d’escroquerie au porte-à-porte, dans laquelle il a embarqué son fils Micka, est sous pression depuis que le propriétaire de l’appartement où vit toute sa famille a choisi la manière forte pour récupérer les loyers en retard. Joseph a plus que jamais besoin de son fils, mais Micka rêve en secret d’une autre vie. Loin des arnaques, loin de son père...

    --> Dans comédie dramatique, il n'y a pas que comédie... Elle est triste cette histoire à laquelle on peut croire d'un père qui trempe dans les petites combines et d'un fils qui tombe avec lui...et puis il y le théâtre qui occupe une place inattendue, la seule fenêtre d'espoir. Je suis marquée par l'absence de la mère, des mères (la fille accouche d'un deuxième enfant) dans ce film. Mélodrame social quand même aussi un peu.


    votre commentaire
  • After hours

     

    Réalisé par Martin Scorsese (1985)
    Avec Griffin Dunne, Rosanna Arquette, Verna Bloom

     

    La nuit infernale d'un jeune informaticien, employé de banque et grand admirateur d'Henry Miller, dans le quartier bohème de Soho, a New York...

    --> Ne pas chercher à comprendre, accepter l'absurde, laisser venir les événements. Paul sort de chez lui, rencontre Marcy après une allusion à Henry Miller, est invité à passer chez elle. Et tout déraille. On ne sait pas si c'est dans sa tête. Il n'arrivera pas à rentrer chez lui, à trouver un endroit pour dormir, il lui arrive un tas de péripéties d'insomniaque. Le film est intelligemment soutenu par la musique (Mozart?).


    votre commentaire
  • Girl

    Réalisé par Lukas Dhont (2018)
    Avec Victor Polster, Arieh Worthalter, Katelijne Damen

     

    Lara, 15 ans, rêve de devenir danseuse étoile. Avec le soutien de son père, elle se lance à corps perdu dans cette quête d’absolu. Mais ce corps ne se plie pas si facilement à la discipline que lui impose Lara, car celle-ci est née garçon.


    votre commentaire
  • Green book

    Réalisé par Peter Farrely (2019)
    Avec Viggo Mortensen, Mahershala Ali, Linda Cardelini

     

    En 1962, alors que règne la ségrégation, un videur italo-américain du Bronx est engagé pour conduire et protéger un pianiste noir de renommée mondiale lors d’une tournée de concerts. Ils s’appuient sur le Green Book pour dénicher les établissements accueillant les personnes de couleur.


    votre commentaire
  • Amanda

     

    Réalisé par Mikhael Hers (2018)
    Avec Vincent Lacoste, Isaure Multrier, Stacy Martin

    Paris, de nos jours. David, 24 ans, vit au présent. Il jongle entre différents petits boulots et recule, pour un temps encore, l’heure des choix plus engageants. Le cours tranquille des choses vole en éclats quand sa sœur aînée meurt brutalement. Il se retrouve alors en charge de sa nièce de 7 ans, Amanda.

    --> Dans ce film tout le monde réagit avec du bon sens, avec ses moyens, reste à sa place. Référence aux attentats. Le frère, la fille Amanda, la tante, la grand-mère anglaise qu'ils ne connaissent pas , la récente petite amie du frère...


    votre commentaire
  • My lady

     

    Réalisé par Richard Eyre (2018)
    Avec Emma Thomson, Stanley Tucci, Fionn Whitehead

     

    Un juge de la Haute Cour britannique doit rendre des arrêts sur des affaires désespérées et difficiles.

    --> On s'attarde sur l'affaire d'un jeune leucémique de 17 ans, témoin de Jéhovah dont la famille et lui-même s'opposent à la transfusion sanguine. Dans le cadre de la protection des mineurs la juge va imposer la transfusion. Pour prendre sa décision elle se déplace au chevet d'Adam et cette rencontre , et la décision qui suivra va bouleverser la suite .Il y a un grand manque qui n'est pas évoqué dans le fim; celui de l'accompagnement psychologique.


    votre commentaire
  • Les chatouilles

    Réalisé par Andréa Bescond et Eric Métayer (2018)
    Avec Andréa Bescond, Karin Viard, Clovis Conillac

     Odette a huit ans, elle aime danser et dessiner. Pourquoi se méfierait-elle d’un ami de ses parents qui lui propose de « jouer aux chatouilles » ? Adulte, Odette danse sa colère, libère sa parole et embrasse la vie…

    --> Qui est Andréa Bescond? Réalisatrice, 1er rôle? Est ce autobiographique? Ce film transcende le sujet, du point de vue de l'adulte qui reconstruit. Dur et merveilleux. Juste. Les scènes dansées ont du sens. Tout a du sens dans ce film.


    votre commentaire
  • Au poste!

     

    Réalisé par Quentin Dupieux (2018)
    Avec Benoît Poelvoorde, Grégoire Ludia, Marc Fraize

     

    Un poste de police. Un tête-à-tête, en garde à vue, entre un commissaire et son suspect.

    --> On avisonné ce film à la lecture du synopsis, pour le moins bref... sus aux standards du cinéma, on s'est retrouvé devant un OCinématographiqueNI. J'ai été surprise, étonnée par l'aspect absurde du scénario. J'ai adoré la chute. Etienne a plutôt aimé le film, trouvait son compte dans le scénario décalé. Il n'a pas aimé la fin... Demandant des explications, je lui dis que le réalisateur a peut-être joué avec nous, les apparences sont trompeuse, la vie est une grande scène... "C'est nul" selon lui.


    votre commentaire
  • Nos batailles

     

    Réalisé par Guillaume Senez
    Avec Romain Duris, Laure Calamy, Laetitia Dosch

    Olivier se démène au sein de son entreprise pour combattre les injustices. Mais du jour au lendemain quand Laura, sa femme, quitte le domicile, il lui faut concilier éducation des enfants, vie de famille et activité professionnelle. Face à ses nouvelles responsabilités, il bataille pour trouver un nouvel équilibre, car Laura ne revient pas.

    --> Une mère qui abandonne son foyer et un papa démuni. Son combat, c'était l'entre prise son travail de chef d'équipe qui le mettait à la jonction des petits et des cadres, qui lui prenait beaucoup de temps, d'écoute et d'attention. Trop, sa femme part. On ne la revoit pas du film. ON suit Romain Duris tout au long, dans un scénario qui montre - simplement - de la détresse, le manque de parole, Romain Duris subit. cette femme partie sans explication.


    votre commentaire
  • Normandie nue

    Réalisé par Philippe Le Guay (2018)
    Avec Fançois Cluzet, Toby Jones, François-Xavier Demaison

    Au Mêle sur Sarthe, petit village normand, les éleveurs sont touchés par la crise. Georges Balbuzard, le maire de la ville, n’est pas du genre à se laisser abattre et décide de tout tenter pour sauver son village… Le hasard veut que Blake Newman, grand photographe conceptuel qui déshabille les foules, soit de passage dans la région. Balbuzard y voit l’occasion de sauver son village. Seulement voilà, aucun normand n’est d’accord pour se mettre à nu…

    --> Sur fond de manifestation paysanne pour sauver l'élevage menacé, un photographe américain original débarque dans le village sur lequel il a jeté son dévolu pour poursuivre sa série de personnes nues. Ce sont les villageois qu'il veut mettre en scène nus dans un champ, et l'idée plait au maire (François Cluzet) qui tente de convaincre ses administrés. L'occasion de verser quelques clichés paysans. ça se lasse tranquillement regarder.


    votre commentaire
  • Le grand jeu

     

    Réalisé par Aaron Sorkin (2018)
    Avec Jessica Chastain, Idris Elba, Kevin Costner

    La prodigieuse histoire vraie d’une jeune femme surdouée devenue la reine d’un gigantesque empire du jeu clandestin à Hollywood ! En 2004, la jeune Molly Bloom débarque à Los Angeles. Simple assistante, elle épaule son patron qui réunit toutes les semaines des joueurs de poker autour de parties clandestines. Virée sans ménagement, elle décide de monter son propre cercle : la mise d’entrée sera de 250 000 $ ! Très vite, les stars hollywoodiennes, les millionnaires et les grands sportifs accourent. Le succès est immédiat et vertigineux. Acculée par les agents du FBI décidés à la faire tomber, menacée par la mafia russe déterminée à faire main basse sur son activité, et harcelée par des célébrités inquiètes qu’elle ne les trahisse, Molly Bloom se retrouve prise entre tous les feux…


    votre commentaire
  • Ready Player One

     

    Réalisé par Steven Spielberg
    Avec Tye Sheridan, Olivia Cooke, Ben Mendelsohn

    2044. La Terre est à l’agonie. Comme la majeure partie de l’humanité, Wade, 17 ans, passe son temps dans l’OASIS – un univers virtuel où chacun peut vivre et être ce qui lui chante. Mais lorsque le fondateur de l’OASIS meurt sans héritier, une formidable chasse au trésor est lancée : celui qui découvrira les trois clefs cachées dans l’OASIS par son créateur remportera 250 milliards de dollars ! Multinationales et geeks s’affrontent alors dans une quête épique, dont l’avenir du monde est l’enjeu. Que le meilleur gagne…

    --> Wahouh Spielberg a aujourd'hui 72 ans et il a évolué avec son temps...Le film mêle habilement le monde réel (en 2044) et le monde virtuel, délivrant au passage quelques messages bien sentis. C'est une quête, telle qu'on la conçoit dans les récits imaginaires.


    votre commentaire
  • La vague

     

    Realisé par Dennis Gansel (2008)
    Avec Jürgen Vogel, Frederick Lau, Max Riemelt

     En Allemagne, aujourd'hui. Dans le cadre d'un atelier, un professeur de lycée propose à ses élèves une expérience visant à leur expliquer le fonctionnement d'un régime totalitaire. Commence alors un jeu de rôle grandeur nature, dont les conséquences vont s'avérer tragiques.

    --> Adaptation allemande du livre du même nom américain. Plus spectaculaire, moins réaliste. Une œuvre qui a le mérite de faire réfléchir aux régimes totalitaires, dès l'adolescence.


    votre commentaire
  •  

    Réalisé par Michel Leclerc (2019)
    Avec Leila Bekhti, Edouard Baer, Ramzy Bédia

    Sofia et Paul emménagent dans une petite maison de banlieue. Elle, brillante avocate d’origine magrébine, a grandi dans une cité proche. Lui, batteur punk-rock et anar dans l’âme, cultive un manque d’ambition qui force le respect ! Comme tous les parents, ils veulent le meilleur pour leur fils Corentin, élève à Jean Jaurès, l’école primaire du quartier. Mais lorsque tous ses copains désertent l’école publique pour l’institution catholique Saint Benoît, Corentin se sent seul. Comment rester fidèle à l’école républicaine quand votre enfant ne veut plus y mettre les pieds? Pris en étau entre leurs valeurs et leurs inquiétudes parentales, Sofia et Paul vont voir leur couple mis à rude épreuve par la « lutte des classes ».

    --> J'aime ces bobos, ceux qui vont voir le film, et qui se reconnaissent. Je ris de ces mêmes bobos, qui vont voir le film, et qui ne se reconnaissent pas. C'est un film assez drôle, qui sort quelques vérités bien pensées et alarmantes avec des rôles caricaturés à souhait.


    votre commentaire
  • La vie est belle

    Réalisé par Franz Capra (1946)
    Avec James Stewart, Donna Reed, Lionel Barrymore

     Un soir de Noël, un homme déprimé décide de se jeter dans la rivière après avoir perdu une grosse somme d'argent. Un ange va l'aider.

    --> L'ange qui aide George le soir de Noël, c'est la dernière 1/2 heure du film. Heureusement avant nous avons le récit de la généreuse vie de George Beyley. Du sacrifice pour une droiture à toute épreuve. Quand l'oncle Billy perd une grosse somme d'argent qui met en péril sa modeste mais si généreuse entreprise et qu'il veut se suicider, l'ange lui tombe dessus pour lui montrer ce que serait la vie s'il n'avait pas vécu, tout le bien qu'il a semé. Cela suffit à le remettre dans le chemin de la vie. La vie est belle!!!


    votre commentaire
  • Le retour de Frank James

     

    Réalisé par Fritz Lang (1940)
    Avec Henry Fonda, Gene Tierney, Jackie Cooper

     Afin de venger la mort de son frère Jesse, Frank James part à la recherche des deux frères Ford. James sera aidé par son neveu Clément et également par une jeune journaliste, Eleanor Stone...

    --> Une histoire de vengeance; Frank James refait sa vie dans une ferme à l'écart de la ville où il n'a pas laissé que des bons souvenirs. Il se fait oublier et élève son neveu Clément dans le droit chemin. Quand on lui annonce que son frère a été tué d'une balle dans le dos pas les frères Ford, il a foi en la justice qui saura faire son travail. Ils sont en effet rapidement arrêtés... mais relaxés. Le juge leur verse même une récompense: Jesse était recherché.

    Mais aucun homme ne mérite la mort de la sorte. Frank va sortir de sa ferme avec la vive intention d'abattre les deux hommes. Pendant son périple, l'homme à tout faire de la ferme est arrêté et condamné à mort pour un meurtre dont on suspecte Frank être l'auteur... Frank se rendra à la justice, bien qu'innocent du meurtre (il s'agit d'une balle perdu des civils venus défendre la société qu'il braquait). Le jugement a lieu, Frank sera finalement innocenté lorsque le frère Ford survivant pointe son nez au tribunal. Celui-ci prenant la fuite tuera le neveu Clément (victime aussi de sa fougue et de son jeune âge) et le film se termine sur un duel entre Le frère Ford et Frank décidé à se venger de 2 morts.

    Sur son passage, il aura fait la rencontre d'une femme journaliste bien naïve (ben oui c'est une femme...) qui met une pointe de romanesque dans le personnage.

    C'est un peu cousu de fil blanc. Ça se laisse regarder avec plaisir pour un film de l'époque. On imagine un peu les conditions du tournage: la réalisation est impressionnante pour l'époque.


    votre commentaire
  • Superstar

     

    Réalisé par Xavier Giannoli (2012)
    Avec Kad Merad, Cécile de France, Louis-Do de Lencquesaing

     Un anonyme devient soudain extraordinairement célèbre, sans comprendre pourquoi.

    --> Martin se lève comme tous les matins pour se rendre à son travail où il fait du conditionnement avec une équipe de travailleurs handicapés. Mais ce matin, tout le monde le reconnait, il est une star, mais n'a aucune idée de la raison. Un film sympa, intrigant. Quelques longueurs.


    votre commentaire
  • Rosettta

    Réalisé par les Frères Jean-Pierre et Luc Dardenne (1999)

     

    Avec 2milie Duquenne, Fabrizio Rongione, Anne Yernaux

     

    Rosetta mène tous les jours une guerre sans relâche. Une guerre pour trouver du travail, une place qu'elle perd, qu'elle retrouve, qu'on lui prend, qu'elle reprend, obsédée par la peur de disparaitre, par la honte d'être une déplacée. Elle voudrait une vie "normale" comme eux, parmi eux.

    --> Filmée caméra à l'épaule tout au long du film, on entre dans la vie de Rosetta. Rosetta a 20 ans et sait ce qu'elle veut. Travailler, ne pas laisser sa mère sombrer dans l'alcool, s'en sortir. Le film montre sa détermination et nous laisse une part d'amertume. La fin sera nôtre.


    votre commentaire
  • Le goût du saké

     

    Réalisé par Yasujirô Ozu
    Avec Chishû, Shila Iwashita, Keiji Sada

     

    Un père, veuf, cadre dans une entreprise industrielle vit avec sa fille et son dernier fils. Le soir, après le travail, il retrouve ses amis pour boire du saké dans un café où ils ont leurs habitudes. L'un d'eux lui propose un gendre pour sa fille. Il prend alors peu à peu conscience que sa fille est en âge de se marier et qu'il doit, au risque de se retrouver seul, libérer sa fille de son emprise paternelle. D'abord, cédant à son angoisse de la solitude et à son égoïsme, il nie la nécessité du mariage mais l'évènement devient inéluctable lorsqu'il croise l'un de ses anciens professeurs, dont la fille a sacrifié sa jeunesse pour s'occuper de son père.

    --> Des plans fixes et précis, dans lesquels les personnages évoluent. Aucun détails, geste n'est laissé au hasard. De la grande maîtrise. Quant à l'histoire... de la place des hommes et des femmes dans la société japonaise des années 60.


    votre commentaire
  • Le Procès

    Réalisé par Orson Welles (1962)
    Avec Anthony Perkins, Orson Welles, Romy Schneider

    « Il fallait qu'on ait calomnié Joseph K. : un matin, sans avoir rien fait de mal, il fut arrêté. » Joseph K. est un homme tout ce qu'il y a de plus respectable. Et pourtant, le voila confronté à la justice : sans savoir pourquoi, il est arrêté, mais toujours en liberté. Il est contraint de se défendre par lui-même au procès, tout en apprenant parallèlement les rouages compliqués et cauchemardesques de la justice...


    votre commentaire
  • Tout ce que le ciel permet

     

    Réalisé par Douglas Sirk (1955)
    Avec Jane Wyman, Rock Hudson, Agnes Moorehead

    Jeune veuve avec deux grands enfants, Cary Scott mène une vie terne, continuant à rêver au grand amour sans oser chercher le nouvel homme de sa vie par crainte des commentaires. Sa famille voudrait lui faire épouser un homme de son âge et de sa condition, mais son cœur la pousse vers son jardinier, bien plus jeune qu'elle, et de condition modeste...

    --> Un film coloré, bien construit, critique de la société bien pensante américaine des années 50. L'histoire d'un amour qui devrait être impossible. Un film qui prend le temps, qui mêle le romantique et le dramatique. J'aime!


    votre commentaire
  • Sept ans de réflexion

     

    Réalisé par Billy Wilder

    Avec Marilyn Monroe, Tom Ewell, Evelyn Keyes

    Richard Sherman, un publiciste, vient de déposer à la gare sa femme et ses enfants. Il prévoit de rester seul pour les vacances d'été dans son appartement new-yorkais. Après sept ans de mariage, il fantasme allègrement sur les filles qu'il rêve de séduire. Sa solitude va vite être troublée par sa charmante voisine blonde du dessus. Il ne tarde pas à l'inviter chez lui pour prendre un verre.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique